1. La personne et l’entreprise qui vous offrent le placement sont‑elles autorisées à vous le vendre?

Pour vous offrir des placements, le représentant et l’entreprise avec qui vous faites affaire doivent y être autorisés. Pour vérifier cela, appelez au 1 877 525‑0337 ou consultez le Registre des entreprises et individus autorisés à exercer, au www.lautorite.qc.ca.

2. Vous a-t-on remis de l’information écrite et détaillée sur le placement?

Ces documents doivent indiquer :

  • le type de placement (action, obligation, etc.);
  • les risques du placement;
  • la possibilité ou non d’avoir accès à votre argent, et si oui, à quelles conditions;
  • les frais associés au placement.

Vérifiez l’authenticité de vos documents :

  • Communiquez avec le Centre d’information de l’Autorité.
  • Vérifiez sur Sedar.com, un site contenant les renseignements exigés par les organismes de réglementation comme l’Autorité des marchés financiers.

3. Vous a-t-on fait miroiter un rendement trop beau pour être vrai?

Une règle de base en matière de placement : plus le rendement espéré est élevé, plus élevé est le risque qui y est associé.

Par exemple, méfiez-vous :

  • d’un rendement annuel de 20 % sans risque;
  • d’un rendement mensuel de 2 % sans risque (l’équivalent d’un rendement annuel de plus de 26 %)!

4. Vous a-t-on dit des choses susceptibles de vous mettre la puce à l’oreille?

 Méfiez-vous des affirmations douteuses employées par les fraudeurs pour vous pousser à investir :

  • « J’y ai moi-même investi tout mon argent et celui de mes parents ».
  • « Très peu de gens le savent, mais l’entreprise est sur le point d’être achetée et sa valeur va doubler ».
  • « J’ai une source fiable : le gouvernement va leur accorder un brevet. La société va être cotée en Bourse ».
  • « Il y a une brèche dans la loi qui nous permet d’éviter de payer de l’impôt. Vous pourriez par exemple retirer définitivement des sommes de votre REER, CRI ou régime de retraite sans payer d’impôt. Gardez le secret, car la loi pourrait être modifiée ».
  • « Les quantités sont limitées. Il s’agit d’une occasion pour quelques privilégiés ».
  • « Vous devez absolument investir aujourd’hui : demain, ce sera trop tard ».
  • « Si vous êtes insatisfait, je vous rembourse ».

5. A-t-on fait preuve de comportements qui vous paraissent suspects?

Méfiez-vous si le représentant qui vous offre le placement :

  • ne vous pose pas de questions pour connaître votre profil d’investisseur;
  • vous incite à mentir sur votre situation financière pour pouvoir vous offrir certains placements;
  • vante ses compétences et ses succès démesurément;
  • refuse de dire pour quelle firme il travaille ou reste évasif et change de sujet;
  • vous culpabilise si vous mettez en cause ses affirmations;
  • vous contacte de façon répétitive ou fait pression pour que vous investissiez;
  • vous demande le montant du placement en argent comptant ou sous forme de chèque à son nom.